LE SENTIER DES PIERRES DE ROÛGE

 

 

 

Voir ou revoir la carte des circuits du secteur

 

 

 

 

 

Ce plan peut être consulté dans la plaquette éditée par l'ADEF :

"Entre Pierres de Roûge et Ru de Rôge"

LOCALISATION

Situé à la sortie de Nord de Fougerolles, en direction de l'Ecomusée du Pays de la Cerise et à proximité du lieu-dit « le Haut de la Beuille », ce sentier de découverte écologique vous permettra d’appréhender pendant 2 heures, quelques aspects de notre spécificité locale, tant sur le plan des activités économiques, que de l’Histoire, de la faune, de la flore et de la géologie.

HISTORIQUE

Mis en place en 1981, ce sentier a fait figure de précurseur au niveau régional. Sa vocation est tout d’abord de comprendre et d’expliquer les relations qui existent entre les différents êtres vivants (biocénose) et leur milieu (biotope) rencontrés tout au long du parcours : ce sentier se veut être, avant tout, un moyen didactique permettant de concevoir la notion d’écologie.

Le ru des Poichattes s'écoule au pied de ces immenses blocs de grès. La présence d'une faune aquatique des plus diverses (triton alpestre - espèce protégée -, trichoptères...) ainsi que d'une flore inféodée à ce type de milieu (populage des marais, cresson des fontaines, etc.), dénote de la "bonne santé" de ce cours d'eau.


 

La dénomination "Pierre de Roûge"  provient non pas de la couleur des blocs de grès rencontrés sur le parcours (idée faussement reçue !) mais du fait qu'à cet endroit là, on "rouissait" le chanvre jusqu'à la fin du XIXème siècle (du verbe rouir, en patois roûjir devenu ensuite roûge) dans des petits plans d'eau, à l'image de la photo ci-contre.

 

En 1990, notre souhait était de réactualiser et de mieux valoriser ce sentier de découverte. A cette fin, nous avons sollicité le Parc naturel régional des Ballons des Vosges qui fut rapidement enthousiasmé par ce projet. Les soutiens techniques et financiers qu’il a pu nous fournir, ajoutés à ceux du Département, de la Commune de Fougerolles et de l’Office National des Forêts, ont abouti en 1992, au premier sentier de découverte de ce type de tout le territoire du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges.

Ce "monolithe" demeure encore une énigme.... le trou permettait-il d'y placer une barrière en bois, contrôlant ainsi le passage des riverains vers les près de fauche et qui occupaient initialement le vallon ?

 

Ce que vous pourrez contempler durant cette promenade, est le fruit de longs moments de concertations, de discussions, matérialisés ici par la présence de 11 panneaux d’explications qui agrémentent le circuit. Ceux-ci ne se veulent pas exhaustifs dans l’information qu’ils peuvent donner mais, au contraire, fournissent des bases de réflexion sur la complexité des différents rapports qui existent entre les êtres vivants et leur milieu.

De nombreux terriers de blaireaux sont présents sur le site. On apprendra ainsi,lors de la visite, le rôle important que joue cet animal au sein de l'ecosystème.

Ainsi, vous découvrirez des éléments concernant la faune et ses mœurs, la flore et sa formidable capacité d’adaptation et vous ressentirez un sentiment d’humilité face la masse imposante que représentent les blocs de grès. Toutefois, le but de ce sentier ne se limite pas à cela. Nous expliquons que l’Homme fait partie intégrante de l’écosystème et qu’à travers ses activités, il occasionne un impact sur le milieu qui l'entoure : l’en exclure serait une lourde erreur.

Le terroir fougerollais est la preuve de ces différentes interactions, mêlant à la fois des paysages de cultures, de vergers et de forêts. Cette hétérogénéité des milieux concourt à un certain équilibre, certes fragile, entre les activités humaines et le milieu naturel. Ce qui permet de maintenir une certaine diversité biologique sur l’ensemble du territoire communal.

 

legres

A présent, le site des Pierres de Roûge, classé "Natura 2000", dont l’ADEF a contribué à l’entretien du Sentier d’interprétation et procédé à une réfection des panneaux, relève de la gestion départementale par l’intermédiaire de la Communauté de Communes de Haute Comté.

Dans l’éventualité d’une rénovation de ce sentier, l’Adef espère que soit pris en considération le travail qu’elle a mené lors de sa conception et met à disposition les maquettes des panneaux existant.